Consultations de Thérapies et Hypnose

Au Domaine des Hauts de l'Andelle, Victoria HERRMANI, Psychologue et Hypnothérapeute

propose des consultations toutes les semaines le mercredi après-midi, sur rendez-vous.

 

Victoria Herrmani est vertifiéé auprès des organismes réputés dans ces différentes spécialisations ( Université de Psychologie de Mont Saint Aignan, Institut Psynapse Paris, Institut ARCHE Paris, Collège d'Hypnose et Thérapie Intégrative de Paris CHTIP).

 

Le terme “hypnose” désigne à la fois un état particulier de conscience et l’ensemble des techniques utilisées pour parvenir à cet état de conscience. 

L'état d'hypnose chez un individu désigne un état modifié de conscience, distinct du sommeil.

Selon les écoles, l'hypnose serait un état mental modifié ou un état imaginatif.

 

L'état d'hypnose arrive généralement après une induction puis un approfondissement. L'hypnothérapeute est la personne qui permet à l'hypnotisé de parvenir à cet état de conscience. Elle peut également être induite par la personne elle-même : on parle alors d'auto-hypnose.

 

Ainsi, elle peut s'intégrer facilement à toute approche psychothérapique : approche humaniste, psychanalyse, thérapies cognitives et comportementales, thérapies brèves, transpersonnelles, systémiques, etc. 

L’hypnose est considérée par ses praticiens à la fois comme un amplificateur et un accélérateur de thérapie. C'est un moyen d'accéder aux ressources inconscientes, de contourner les blocages et de permettre l'émergence de nouveaux comportements plus créatifs pour la vie du sujet.

 

L’Hypnose Classique: 

C'est une Hypnose dont les techniques sont utilisées, depuis l'antiquité, c'est la plus ancienne forme d'hypnose, dans toutes les formes d’Hypnose dissociantes dans ce que l’on voit en spectacle et désormais en hypnose de rue. La posture de l'hypnotiseur est une position dit "de dominance" et autoritaire. C'est l'hypnose des origines, très directive, qui laisse peu de place aux ressources propres de la personne. Nous ne l'employons pas dans notre pratique de la psychothérapie.

 

L'hypnose Ericksonienne : 

Milton Hyland Erickson, né le 5 décembre 1901 à Aurum (Nevada) et mort le 25 mars 1980 à Phoenix (Arizona), est un psychiatre et psychologue américain qui a joué un rôle important dans le renouvellement de l'hypnose clinique et a consacré de nombreux travaux à l'hypnose thérapeutique.

Son approche innovante en psychothérapie repose sur la conviction que le patient possède en lui les ressources pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre : il s'agit par conséquent d'utiliser ses compétences et ses possibilités d'adaptation personnelles. Atteint de poliomyélite à l'âge de dix-sept ans, Erickson a été une figure emblématique du « guérisseur blessé », expérimentant sur lui-même, lors de sa réadaptation, certains phénomènes qu'il met ensuite en application dans l'hypnose thérapeutique

Pour Milton Erickson, l'inconscient est profondément bon et puissant. Il se révèle une puissance bienveillante avec laquelle l'état hypnotique doit permettre de coopérer. L'inconscient est capable de mobiliser des ressources intérieures, des potentialités susceptibles de conduire aux changements désirés. L'hypnose ericksonienne a pour but d'amener conscient et inconscient à travailler ensemble pour déclencher les changements utiles à la résolution du problème.

Milton Erickson enseignait à ses étudiants le respect du patient : chaque personne est unique et il ne peut y avoir de normalisation des techniques inductives; il faut prendre en compte la personnalité du patient et respecter sa demande.

 

L'hypnose Transpersonnelle:

Il s'agit d'une forme d'Hypnose combinant l'approche ericksonienne ( respect du patient et de sa créativité), et l'approche traditionnelle ( inductions directives pour faciliter certains états ou passages de paliers dans la transe).

On l'appelle Transpersonnelle en référence à la psychologie transpersonnelle, qui est une école de psychologie née au tout début des années 70 de la rencontre entre plusieurs thérapeutes, dont Abraham Maslow (cofondateur de la psychologie humaniste) et Stanislav Grof (fondateur de la respiration holotropique). Considérée comme la quatrième vague en psychologie (après la psychanalyse, le cognitivo-comportementalisme, le courant existentiel-humaniste), elle se situe dans la lignée de psychanalystes comme Carl Gustav Jung et Roberto Assagioli notamment, bien que fondée postérieurement.

Elle intègre aux découvertes des 3 écoles psychologiques classiques (TCC, psychanalyse, thérapies humanistes-existentielles), les données philosophiques et pratiques des grandes traditions spirituelles (religions et chamanisme), ainsi qu’une étude approfondie des états modifiés de conscience.

 

L'hypnose anti douleur:

En cabinet médical ou à l'hôpital, de nombreux praticiens plaident aujourd'hui en faveur du recours à l'hypnose dans le traitement de la douleur.

- Cette technique thérapeutique permet de réduire la douleur d'une façon très nette tout en conservant au signal douloureux son sens.

Le confort de vie du malade s'en trouve considérablement amélioré.

- Elle constitue également une alternative précieuse à l'analgésie, ou à l'anesthésie médicamenteuses, lorsque celles-ci ne sont pas conseillées ou incompatibles avec la santé du patient.

Elle permet ainsi de réduire ou de supprimer les effets secondaires de ces médications. 

- En permettant au patient de se familiariser avec les mots et phrases spécifiques elle devient un apprentissage de l'auto-hypnose, et elle lui donne une autonomie sur la gestion de sa douleur.

- Enfin, la douleur peut être d'origine psychosomatique et il faut alors partir en quête de traumatismes anciens et les éliminer. L'hypnose régressive pourra donc être utilisée en parfaite complémentarité.